Sa naissance


Sa naissance Helvétique
> Le Dr Pierre Ordinaire
> La Mère Henriot
> Le Major Daniel-Henri Dubied
> Henri-Louis Pernod
Sa migration Française
> La Maison Pernod
> Les Autres Fabriques


SA NAISSANCE



Sa migration Française

Le marché de l'Absinthe ne tarde pas à faire des émules dans la région. De nombreuses distilleries apparaissent pour en profiter.
La demande est tellement forte que tout le monde peut se partager les bénéfices. Dans la région de Pontarlier, on peut dire que c'était la maison Pernod et les autres.

> La Maison Pernod

Son histoire :

H.L. Pernod a deux garçons. L'aîné, Edouard, ouvre une nouvelle distillerie à Couvet (Suisse) en 1827 : la fabrique Edouard Pernod. Son autre fils, Louis, reste travailler au coté de son père jusqu'à son décès en 1847.
A son décès, Emilie Pernod-Dubied, sa femme, prend la direction de la distillerie. C'est en 1888 que l'un de ses petit fils la vend, par manque d'héritier, aux frères Arthur-Georges et Edouard-Charles Viel-Picard, banquiers de Besançon.

Malgré sa nouvelle raison sociale, Pernod Fils, Veil Picard & Cie, la société garde le nom de Pernod Fils, plus porteur et connu auprès du public.

Le nom Pernod, connu aujourd'hui dans la France entière, voire même aux quatre coins du monde par les connaisseurs, est devenu tellement populaire qu'il a été imité, et détourné. On retrouve des étiquettes de bouteille dont la ressemblance au niveau des couleurs et du graphisme est très frappante.
L'usine Pernod devient la mère de l'Absinthe, usurpant de cette façon tout le mérite à la mère Henriot.
Le 11 août 1901 est une date que tous les habitants de Pontarlier et de la région connaissent pour deux raisons. L'usine Pernod fut la proie d'un incendie extraordinaire dont on parle encore aujourd'hui.

L'Absinthe stockée en grande quantité aurait pu provoquer des explosions et même un incendie total de Pontarlier, si un ouvrier n'avait pas pris l'initiative de vidanger les cuves directement dans le Doubs, rivière toute proche de la Distillerie. Ce qui eut pour effet de changer la rivière en stand de dégustation gratuite ! On raconte même que de nombreuses personnes plongèrent pour boire cet apéritif tombé du ciel au point même de se noyer !

C'est alors qu'une grande découverte allait voire le jour. L'eau ainsi parfumée du Doubs se retrouve dans la Loue alors que les deux rivières n'ont aucunes communications en surface. On en conclue donc que la Loue est une résurgence du Doubs.
L'usine est reconstruite, encore plus fonctionnelle qu'auparavant. Le dernier coup d'éclat de la maison Pernod fut sa décision de déposer son nom en 1912 soit trois ans avant l'interdiction de l'Absinthe. En effet de plus en plus de concurrents l'utilisent avec plus ou moins de tact.


Son Usine :

Voici une série de gravures montrant les étapes de la fabrication d'une bouteille d'Absinthe, de sa distillation en passant par le remplissage des bouteilles, et enfin par son conditionnement final dans l'usine Pernod.


Usine Pernod à pontarlier

Vue Générale de l'usine

Bacs contenants l'alcool de vin

Atelier de fabrication des caisses

Wagons Réservoirs pour Transporter l'Alcool

Atelier de mise en bouteilles et d'expédition

Atelier d'expédition des fûts


[ Retour en Haut ]




 63459 visiteur(s) | Arthemisia.free.fr - v.2.0.1 - Mise à Jour 08/11/2004