Sa naissance


Sa naissance Helvétique
> Le Dr Pierre Ordinaire
> La Mère Henriot
> Le Major Daniel-Henri Dubied
> Henri-Louis Pernod
Sa migration Française
> La Maison Pernod
> Les Autres Fabriques


SA NAISSANCE



La plante d'Absinthe est connue depuis la nuit des temps. Les chinois l'utilisaient à des fins médicinales tandis que les Grecs et les Romains l'utilisaient pour ses vertus stimulantes.
Voici comment cette plante aux multiples facettes est devenue la boisson que l'on connaît aujourd'hui.

Sa Naissance Helvetique

Sa véritable histoire a commencée dans la région du Val du Travers, entre Couvet (Suisse) et Pontarlier (France). De nombreuses personnes ont permis plus ou moins son développement.

> Le Dr Pierre Ordinaire (1741-1821)

L'origine de l'Absinthe remonte à la fin du siècle passé. Un médecin franc-comtois, natif de Quingey (Doubs), le Dr Ordinaire, s'exile à Couvet en Suisse pour raison politique.
Voici comment un écrivain suisse dont le nom nous est inconnu le décrit :

"C'était, paraît-il, un original, de grande taille, chevauchant dans le Val de Travers sur un petit cheval corse, connu dans la contrée sous le nom de la Roquette. Ses allures inaccoutumées ne manquaient pas de surprendre les populations villageoises; elles donnaient lieu à bien des plaisanteries et à l'étonnement persévérant des enfants. Ordinaire ne paraissait guère s'en soucier; la gravité de son caractère n'en était pas atteinte."

Le Dr Ordinaire était, comme il était courant autrefois, pharmacien à ses heures. Il employait un élixir d'Absinthe, dont lui seul détenait la vraie recette.
Beaucoup de ses patients en faisait usage et se déclaraient alors totalement guéris.

Cette réussite, le docteur ne pouvait faire autrement que de s'en féliciter et prescrire à tous ses malades cet élixir.

Aurait-il eu seulement un instant l'idée de la formidable destinée de son élixir ? A sa mort quelque peu mystérieuse, la recette passe aux mains de Mme Henriot de Couvet.





 66280 visiteur(s) | Arthemisia.free.fr - v.2.0.1 - Mise à Jour 08/11/2004